Contrat Creative Commons
Ce site est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Constitution de l'Eglise Gnostique Chaote

 

Le 13 mai 2004 era vulgaris, le Concile de Marseille réuni de manière régulière & sainte a décidé de la création de l’Eglise Gnostique Chaote. Cette nouvelle branche de l’Arbre des Eglises Gnostiques se veut moderne, libre de toute inféodation à une quelconque structure traditionnelle & novatrice dans son travail gnostique. Après délibération, il est apparu que cette Eglise devait se doter d’une Constitution régulière afin d’énoncer clairement à tous les hommes & à toutes les femmes, Etoiles du Plérôme en exil sur cette terre, les buts de son existence.

Article I – L’Eglise Gnostique Chaote reconnaît l’existence d’une Source unique d’où émanent toute Lumière, toute Vie, toute Liberté & tout Amour. Ces quatre piliers sont le fondement de la Sainte Gnose Eternelle qui est la recherche de la divinité intérieure de tout être humain en dehors de toute structure abrutissante & de toute foi dogmatique létale et mortifère.

L’EGC se refuse à nommer la Divinité Inconnaissable & Inconnue mais reconnaît la validité première du Christ, de l’Esprit Saint & du Nouvel Eon d’Horus. L’EGC ne rejette cependant pas les autres Emanations divines dont nous parlent les Saints docteurs gnostiques & les Mages d’antan & actuels.

 

Article II – L’Eglise Gnostique Chaote cherche humblement à réunir les fragments de la Connaissance Divine qui se sont transmis au travers des écritures saintes, des rites & rituels & des coutumes de l’univers entier. Tous les fragments de cette Connaissance Divine se valent & aucun ne peut prétendre à la primauté.

 

Article III – L’Eglise Gnostique Chaote reconnaît l’existence d’un lien unique & éternel entre les Cinq Points de l’Etoile de la Connaissance, et l’EGC reconnaît ainsi comme Livres Saints : l’Ancien & le Nouveau Testament, les Saints Ecrits Apocryphes et Gnostiques, les écrits soufis de Al-Hallaj et Jallal Ed-Din Rûmî, le Liber AL vel Legis (ou Livre de la Loi) & les Saints Ecrits Chaotes de Hine et Carroll (pour ne citer qu’eux).

Pour ses rites, l’EGC repose sur les antiques rites de l’Eglise Gnostique Apostolique ainsi que sur les nouveaux rites offerts par le Liber XV « Ecclesiae Gnosticae Catholicae Canon Missae » & les divers rituels de la Magick et de la Chaos Magick.

 

Article IV – L’Eglise Gnostique Chaote n’imposera jamais aucune restriction à la Liberté & au Vouloir de ses fidèles, de ses prêtres & de ses évêques dans leur poursuite de la Vie, de la Lumière, du Plaisir, de l’Amour et de la Liberté, qui sont les Cinq Points de l’Etoile de la Connaissance Intime.

 

Article V – L’Eglise Gnostique Chaote désire & maintient pour l’éternité que ses sacrements, ses rites & rituels, ainsi que ses ordinations sont ouverts à tous et à toutes sans aucune distinction de sexe, de race, de nationalité, ou d’orientation sexuelle ou religieuse.

 

Article VI – L’Eglise Gnostique Chaote a élu une Matriarche pour la représenter & la guider dans la Liberté absolue de ses membres. Le titre officiel de la Matriarche est Papesse & l’actuelle Matriarche est la Papesse Eris, élue librement & saintement lors du Concile de Marseille par le Synode des Evêques.

L’EGC sortie du carcan de l’Eglise Gnostique Apostolique rejette tout autre patriarche mitré & toute autorité n’émanant pas expressément d’elle-même ou de sa représentante, la Papesse Eris.

 

Article VII – L’Eglise Gnostique Chaote désireuse de maintenir l’Unité & l’Amour au sein de l’Eglise Eternelle pourra établir, au travers des évêques du Saint Synode, tout lien avec les autres Eglises non sectaires qui couvrent la surface de cette terre.

Afin de propager sa Sainte Gnose l’EGCémettra un Catéchisme libéral, voire libertaire, afin de guider les pas des cherchants.

 

Donné ce dimanche 20 juin 2004, era vulgaris, An iv12 Sol 29° Gemini, Luna 25° Cancer Dies Solis.

 

 

Retour

x

x    Retour à l'index de la section    x

x